Clinique Ophtalmologique Daghbouche
CATARACTE

 

 

 

CATARACTE

Voir une cataracte

Elle se caractérise par une opacification du cristallin entraînant une baisse de vue.

D'évolution généralement lentement progressive, elle est la cause d'une baisse de vision de plus en plus gênante. Au début, le sujet est gêné par une sensibilité anormale à la lumière (photophobie), surtout marquée sous forte lumière (éblouissement au soleil ou lors de la conduite de nuit) pouvant s'accompagner de larmoiement réflexe. Progressivement, la baisse de vision devient de plus en plus pénible et entrave les gestes les plus courants de la vie, ce qui entraîne l'indication d'une intervention chirurgicale.

Il existe plusieurs types de cataracte:

- Cataracte du sujet âgé, la plus fréquente, due au vieillissement du cristallin.

- Cataracte congénitale, affection familiale, dont la découverte précoce chez le tout jeune enfant fera porter l'indication d'une intervention chirurgicale plus ou moins rapide selon l'importance de l'opacité du cristallin.

- Cataracte traumatique, d'évolution le plus souvent rapide.

- Cataracte secondaire à des affections graves de l'oeil (uvéites anciennes, décollement de la rétine ancien, diabète négligé).

 

 

 

 

 

Le recours à l'intervention chirurgicale est le seul traitement envisageable.

Le cristallin est constitué d'un noyau contenant des protéines transparentes, entouré par une enveloppe également transparente, la capsule.

Intervention consiste à enlever le noyau du cristallin opacifié soit par extraction simple (sans fragmentation du noyau), soit par phacoémulsification (le noyau est fragmenté sous l'action d'une sonde aspirante vibrant à une fréquence ultrasonique introduite dans l'oeil); l'avantage de cette dernière technique est de ne pratiquer qu'une ouverture très limitée du globe oculaire et d'obtenir une récupération visuelle plus rapide.

L'absence de cristallin (aphaquie), entraînant l'apparition d'un défaut optique (hypermétropie très forte), est corrigée en introduisant dans l'oeil en fin d'intervention de cataracte une petite lentille optique (implant) dont la puissance est calculée en fonction de certains paramètres. On peut ainsi corriger de fortes amétropies (myopie ou hypermétropie) par ce procédé.

Dans les cas où l'implant n'a pu être mis en place dans l'oeil (contre-indications médicales ou chirurgicales), la correction de l'aphaquie se fera par le port d'une lentille de contact ou par lunettes.

L'intervention de cataracte se déroule généralement sous anesthésie locale, ce qui permet au malade de rentrer chez lui le soir même ou le lendemain. Les suites opératoires sont le plus souvent simples grâce à un traitement local, mais des précautions s'imposent: absence d'effort violent, pas de choc sur le globe oculaire. La vision est rapidement bonne, mais il faut environ deux mois pour récupérer une vision définitive.

Bien que la chirurgie de la cataracte soit à l'heure actuelle un geste de chirurgie courante , elle n'est pas exempte de complications; dans 1 à 5 % des cas, il peut exister des complications inflammatoires, infectieuses ou hémorragiques.

 

Chirurgie de la CATARACTE

Image CATARATE

 

   
 
   
EyeCare SF logo

Clinique Ophtalmologique DAGHBOUCHE 28, Eucalyptus - Ain El Bey - 25000 Constantine - Algerie